Qui suis-je ? | Le braque de Weimar - Origines

Petite bio

Quelques éléments persos

MON HISTOIRE, MA VIE


Mon nom d'usage, le vrai, est Ghost, il ne correspond pas à l'année de ma naissance, ni à la langue du pays où est situé la ville de Weimar en Basse Saxe, mais c'est mes co-locataires humains qui l'ont choisi. Ayant péché sur internet l'info que ma race etait bien representée et estimée aux States. Que la-bas, les gens de mon engeance etaient appelé Grey Ghosts ( fantomes gris) par les autochtones, ils m'ont donné ce prénom. L'appelation commune de mes cousins d'outre Titanic est Weimarrener. Faudra un jour que j'aille voir cette fameuse ville de Weimar en Basse Saxe . Voir si l'herbe y est plus verte. Je suis venu au Monde fin 2014, je pesais 450g à la naissance,1kg900 à 3 semaines, 2kg700 à 4 semaines, j'ai toujours accordé une grande importance à l'art culinaire !.
Mon papa etait un chasseur né qui obtint le TAN ( Test d'aptitude naturelle) à 6 1/2 mois ! C'etait parait-il tres precoce ! Son nom est Iäger-meister-edelweims-de-la-claree et ma maman etait Guapa du Domaine de Ringuet.

Les deux premiers mois de ma vie se passerent dans un élevage familial en Charente. Avec mes 10 frères et soeurs nous avions un grand terrain herbeux où nous amuser et courir. Tres tôt je fis la connaissance d'autres personnes qui eux aussi pouvaient bouger à quatre pattes, les enfants de mon eleveuse, Charlotte et son mari. Ils nous emmenaient en campagne faire du footing et du canicros comme ils disaient. J'ai gardé un tres bon souvenir de ma tendre enfance et de la chaleur attentive de ma maman.
Et puis un jour de Décembre tout cela pris fin, on ne m'avait même pas averti ! . .

Titine ( c'est ce que l'on defini comme etant ma maitresse) m'a raconté que quand elle est venue me chercher, parmi tous les petits chiots, mes freres et soeurs, un seul etait loin de sa mère et tournait autours d'un etabli dans le jardin ou des humains travaillaient et c'etait votre serviteur.
Faut dire que j'ai toujours ete tres interessé par la civilisation humaine.
Les outils, partculierement les scies sauteuses et les perceuses ca me botte. Chacun son truc, moi les baballes et autres jouets pour chiens ca m'interesse pas, et en plus c'est fragile !

Le lendemain, je montais dans cette voiture que je voyais pour la premiere fois, et je fis 600 km jusque dans le Grand Sud. C'est vrai que j'ai pleuré un peu quand on a pris le chemin, mais apres etre passé à l'avant pres de celle qui allait devenir mon amie a deux jambes je m'endormis jusqu'a ce que la prochaine halte sur une aire d'autoroute.

 

UN PEU D'HISTOIRE

Historique de la race
On raconte que les origines du Braque de Weimar sont a recherche chez son ascendant Le chien gris de Saint-Louis. Une meute de chiens gris que Louis IX ( 1226 - 1270 ) aurait ramenée de Palestine apres la Croisade. Les meutes royales françaises entre les années 1250 à 1470 furent en grande partie composé de ces chiens robustes et intelligents. Il est le chien preferé de plusieurs rois de France.
Son arrivée en Allemagne daterait du XVe siècle, auparavant Le Grand Duc Karl-August aurait été le premier possesseur d’un Braque de couleur grise en Saxe-Weimar au 17e siècle. Ces chiens etaient utilise pour chasser des loups et des sangliers ou pour tuer des renards. L'apparition des armes à feu firent preferer d'autre chien moins rapide à la course.
Les croisements du Braque de Weimar avec d’autres races prennent fin en 1890. Il est donc le plus ancien chien d’arrêt en provenance d’Allemagne. C'est à Erfurt (Allemagne), en 1897 qu'est fondé le premier club de la race appelé "Weimaraner Klub e.V", Ce n’est qu’au 20e siècle que la variété de Braque à poil long apparaît.

 

 

Ce qui est important pour moi

mon hit parade


Ce sentiment que nous partageons avec les humains et qui rends heureux.

Se sentir libre et pouvoir courir dans la Nature.

Ben oui ! faut de l'energie pour aimer et les ballades.




Bébé



La vie ! et toutes ces odeurs nouvelles avant d'ouvrir les yeux

Le départ



En route pour l'aventure ! et un peu peur .

MAISON A NOEL



Plein de nouvelles gens et un petit somme .




MON HISTOIRE


  • 24/10/2014

    NAISSANCE

    HELLO WORLD !

    Début de ma petite vie à moi

    La haut du coté de la Charente avec mes freres et soeurs au creux douillet de ma maman. Que d'aventures et de découyvertes m'attendaient ...

  • 24/12/2014

    LE DEPART

    LA SEPARATION

    Pour vivre sa vie il faut savoir quitter ceux que l'on aime. C'est cruel et injuste mais c'est la vie ! J'ai pleuré mais on me laissa monter à l'avant de la voiture et je m'endormis bercé par tous ces kilometres qui passaient sous mes pattes sans que je n'ai meme pas à m'en servir.

  • 1/1/2015

    LA DECOUVERTE DE LA MER

    H2O + NaCL

    Mon nouveau pays est entouré d'eau, la plupart du temps salée, des etangs, la grand' mer, les canaux, les lagunes et tous le sables et les odeurs qui vont avec. Quand je serai plus grand j'attraperai des mouettes pour qu'elles m'apprenent à voler au dessus des vagues. .

  • 11/10/2015

    LE 1er CAMPEMENT

    LA DECOUVERTE DU FEU

    La nuit etait noire et etrange, j'ai aidé ma maitresse a ramener plein de bois mort . Quand le feu a commencé à crepiter j'ai eu peur et me suis refugié au fond dde la voiture. Je n'ai peur de rien mais cet animal crepitant et inconsistant c'est pas de mon monde. Mais je suis quand même revenu pres du feu, faut etre solidaire ! et puis il y avait ces morceaux de gigot d'agneau que je ne pouvais manger que là. Je comprends ce qu'on eprouvé mes lointains ancetreres quand ils se sont rapproché du feu nourrissier. .

  • 26/4/2016

    LA 1 er COURSE

    LE PREMIER SANGLIER

    Il etait en contrebas du talus, je l'ai apercus avant ma maitresse. Je n'avait jamais vu cet animal meme pas a la télé mais aussitot j'ai demmaré, il parait que je suiis un chien de chasse. Il etait sur son terrain le bougre mais on a fait une belle course neanmoins...